Le stress (sous-entendu « négatif ») est perçu de nos jours comme « le mal du siècle », mais les armes pour lutter contre ce fléau ne manquent pas !

Je propose avec vous de regarder pour ne plus lutter. Simplement de regarder cette part de vous-même qui veut ou ne veut pas faire ou défaire. Et qui veut simplement être et vivre un peu plus confortablement.

Beaucoup de personnes vivent des situations frustrantes ou stressantes parce qu’elles n’osent pas exprimer leurs désirs ou leurs limites ou qu’elles éprouvent des difficultés à le faire. Ainsi elles attendent de l’autre qu’il réponde aux demandes qu’elles n’ont pas formulées, ou se plaignent de celui qui leur a demandé quelque chose alors qu’elles manquaient de disponibilité et ne l’ont pas avoué.

 L’hypnose a pour orientation d’aider les personnes à mieux communiquer avec elles-mêmes.

Pouvoir exprimer vos désirs et vos limites dans la connaissance de votre réelle réalité, au lieu d’accepter les choses passivement (au détriment de vous-même) ou de réagir avec agressivité (au détriment de l’autre). Vous pourrez ainsi dire non à ce qui vous parait être contraire à vous-même dans le respect et la connaissance de vous et de l’autre, (par voie de conséquence).

Dans la vie, tout ramène l’être humain à l’extérieur de lui-même : ses sens, les autres, le travail, etc.

L’hypnose, elle, vous ramène à l’intérieur de vous-même, en vous permettant de vous distancer un peu de ces émotions, sensations et pensées afin d’entrer dans ce que l’on pourrait appeler un état de silence, d’être, tout simplement.

L’Hypnose est en fait une prise de conscience de l’essence même de votre être.

De ce que vous avez toujours été sans jamais oser le vivre, l’exprimer, le partager tout simplement.

Association ENKI Stress

Sur le plan physique

Tensions musculaires, maux de tête et/ou de dos, fatigue, perturbations du sommeil, nœuds dans la gorge et/ou dans l’estomac, palpitations, hyperventilation, transpiration, troubles intestinaux, etc.

Sur le plan émotionnel

Impatience, irritabilité, susceptibilité, indifférence, apathie, changements d’humeur impétueux, inquiétude démesurée, panique, idées noires, sentiment d’incompétence et/ou d’inutilité, manque d’intérêt, etc.

Sur le plan comportemental et relationnel

Procrastination, tics nerveux, gestes brusques, accroissement de la consommation d’alcool, de tabac ou de calmants, modification des habitudes alimentaires, comportements d’évitement par rapport à des situations embarrassantes, relations tendues avec l’entourage, repli sur soi, baisse d’intérêt pour autrui, etc.

Sur le plan intellectuel

Pensées confuses, idées fixes ou pensées fugaces, difficultés de concentration et de mémorisation, diminution des capacités d’organisation, affaiblissement de l’objectivité et du sens critique, manque de productivité mentale, etc.
Beaucoup de ces manifestations peuvent se révéler relativement gênantes. Heureusement, il existe diverses techniques permettant d’exercer un changement radical de cette situation.